Traditions

30 novembre; Fête de Saint-André. La nuit avant les caves sont ouvertes et l’île se déplace dans une grande fête. Saint-André était le frère de saint Pierre, apôtre et le pêcheur, mais était pas au courant de tout lien avec le vin ou la vigne. Peut-être qu’il est le parti coïncide avec le développement d’un miracle qui se produit à l’intérieur des établissements vinicoles et n’a rien à voir avec les Ecritures.

Il est la plus grande nuit du vin, il est la nuit magique. Il a toujours été ainsi. Dans la nuit de San Andrés caves ouvertes, les voitures fonctionnent, selon la tradition populaire, et testé le vin nouveau. Fini l’effort quotidien, de la sueur et de l’art travail de chacun. Sardines grillées, marrons grillés, viande et du pain d’anis partie, sont les compagnons constants de cette grande nuit.

A la veille de tables de San Andrés sont exécutés à Icod et La Guancha, une tradition que certains chroniqueurs va apparemment retour à l’aide de l’ancienne “corse” ou tables transportant des tuyaux dans le vin XVI siècle. Jeune glisse sur les tables de thé, individuelles ou collectives, préalablement graissé avec du suif, les rues les plus raides dans la ville. Pour manoeuvrer, évitant les accotements asphaltés, les coins et les murs et de contrôler la vitesse et le freinage, les rames en bois avaient le pilote de la table ont été initialement utilisées. Actuellement, le freinage se fait par la collision avec des pneus.

Ce soir, les pots sont entraînés à Puerto de la Cruz et d’autres villes de la Vallée de La Orotava, une tradition qui rappelle le son des tambours et des tonneaux à rouler dans les rues de pierre sur leur chemin vers le port. Boîtes de conserve vides, vieux objets métalliques, des objets de toutes sortes sont également rampent cette nuit à travers les rues et les places. Et sont le grand et jeune, et même les personnes âgées et les enfants, que Eve sont soupçonnés d’avoir inventé le bruit.

Tout en l’honneur de San Andrés et vin nouveau qui vient ce soir dans les caves.

Adapté de “Se abren las bodegas”. Alemán de Armas, G